Cliquez pour 
agrandir les images 
et passez la souris dessus 
pour faire apparaître 
la 2e image
 
 
   
L'ANALYSE ARCHEOLOGIQUE
LES FORTIFICATIONS DE LA CITE
 Médiathèque du Patrimoine. Cl. Philippe Berthé © CNMHS, Paris.
Viollet-le-Duc réalise l'étude complète des fortifications de 1846 à 1852, afin de poser les bases de la prochaine restauration. Durant les trois premières années, il se consacre à l'analyse archéologique de la seule porte Narbonnaise, puis il poursuit ses observations sur l'ensemble des fortifications :
enceintes intérieure et extérieure, château.
Médiathèque du Patrimoine. Cl. Philippe Berthé © CNMHS, Paris.
Dessins et relevés détaillés font état de façon inédite des différentes campagnes de construction de la place forte. L'architecte, en procédant à une lecture minutieuse, instaure une approche nouvelle de la forteresse dans laquelle le projet de restauration doit être le fruit d'une compréhension intime du bâti.
Viollet-le-Duc accomplit un travail exceptionnel, par lequel il tire parti de toutes les traces matérielles visibles dans les maçonneries, et susceptibles d'éclairer la connaissance de l'édifice : encoches, ferrures, trous de scellement… C'est à partir de ces indices, parfois ténus, qu'il établit les principes de la restitution de la forteresse, en choisissant pour référence la physionomie que lui avaient donnée les ingénieurs royaux du XIIIe siècle.
Les fruits de ses analyses archéologiques sur la cité permettent à Viollet-le-Duc en 1853 de proposer un projet et un premier devis de restauration sur la base duquel sont établis les travaux de 1853 à 1862 ; ils constituent également une bonne partie de la matière première de l'étude de l'art militaire au Moyen Age, qu'il développe dans son Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle.
 
Coll. Geneviève Viollet-le-Duc. Cl. Philippe Berthé © CNMHS. Paris. Coll. Geneviève Viollet-le-Duc. Cl. Philippe Berthé © CNMHS. Paris. Coll. Geneviève Viollet-le-Duc. Cl. Philippe Berthé © CNMHS. Paris..
Dessins d'Eugène Violet-le-Duc
cliquez pour agrandir les images

 

   Les fortifications vues du côté occidental. Etat actuel et projet de restauration. Eugène Viollet-le-Duc, 1853, plume, lavis et aquarelle.
   Les fortifications vues du côté oriental. Etat actuel et projet de restauration. Eugène Viollet-le-Duc, plume, lavis et aquarelle.
   
  Coll. Geneviève Viollet-le-Duc. Cl. Philippe Berthé © CNMHS, Paris.
  Le combat sur les remparts. Eugène Viollet-le-Duc, aquarelle.